top of page
Rechercher

Le rôle des femmes roumaines dans le foyer traditionnel

Les femmes roumaines ont contribué de manière significative à la maison pendant de nombreuses années au cours des siècles. En plus de s'occuper de la maison et de la famille, ils étaient également chargés de s'occuper des animaux de la ferme et de préserver divers arts traditionnels et de les transmettre de génération en génération. La couture et le travail textile étaient un domaine dans lequel ils excellaient particulièrement. Nous avons compilé une liste des nombreux travaux que les femmes exerçaient dans les maisons traditionnelles, y compris leurs responsabilités dans la production de tissus magnifiques, ainsi que les instruments qu'elles utilisaient.



Filage


Le filage était une tâche essentielle qui consistait à créer du fil à partir de fibres de laine brute lavées avant le processus. Les femmes roumaines utilisaient une variété d'outils pour filer le fil, y compris des fuseaux et des rouets. Les broches tombantes étaient de petits outils portatifs pour de courtes longueurs de fil, tandis que les rouets étaient des outils plus grands et plus complexes pour des longueurs de fil plus longues.













Foto:Muzeul Etnografic Reghin and Pinterest


Tissage


Lorsque le fil avait été filé, il était temps de le tisser en tissu. Des chemises et des serviettes aux tapis et tapisseries élaborés, les femmes roumaines utilisaient des métiers à tisser pour produire une grande variété de tissus. Vous pouvez voir nos tapis ici ainsi que les énormes tapis, qui sont une œuvre d'art en soi. Les nécessités du tisserand dictaient la complexité du métier, souvent fabriqué à la main.


Source: rdrp.ro & Muzeul "Vatra satului" Amarastii de Jos


Broderie


La broderie était une technique décorative qui consistait à ajouter des fils colorés au tissu pour créer des motifs complexes. Les femmes roumaines étaient connues pour leur travail de broderie habile, qui était souvent utilisé pour orner les vêtements traditionnels, le linge de maison et d'autres textiles. Les aiguilles à broder et les fils colorés étaient les principaux outils utilisés dans ce métier.

Nos belles serviettes et textiles brodés peuvent être vus ici.


Fabrication de tapis


Les femmes roumaines se sont également spécialisées dans la fabrication de tapis, qui étaient souvent utilisés pour décorer les murs et les sols de leurs maisons. La fabrication de tapis impliquait une variété de techniques, y compris le tissage uni, le nouage et le tuftage. Des métiers à tisser spécialisés, les grands métiers verticaux, ont été utilisés pour créer les motifs et les textures complexes des tapis. L'un des tapis les plus durs et les plus appréciés est le "Oltenian Kilim", on peut le voir dans les liens suivants : Oltenian Kilim1 , Oltenian Kilim2

Crochet et Tricot


Enfin, le crochet et le tricot étaient également des métiers textiles populaires parmi les femmes roumaines traditionnelles. Je me souviens que ma grand-mère tricotait des chaussettes en laine autour du poêle en hiver, c'est un processus fascinant de transformer un simple fil de laine en une belle paire de chaussettes. Ces métiers consistaient à créer du tissu en enroulant du fil avec un crochet ou une paire d'aiguilles. Le tissu résultant pourrait être utilisé pour créer des vêtements, des couvertures et d'autres articles ménagers. Les crochets et les aiguilles à tricoter étaient les principaux outils utilisés dans ces métiers.

Voici quelques photos des chaussettes et des gants tricotés de ma mère.


La femme roumaine traditionnelle, qui était habile dans la couture et le travail textile, était un membre essentiel de la maison. Ils ont utilisé leurs talents pour produire des textiles attrayants et utiles. Ils créaient souvent leurs propres outils, qui étaient transmis de mère en fille et faisaient partie intégrante de leur culture. Même s'ils ne sont peut-être pas utilisés aussi fréquemment maintenant, les individus qui comprennent la contribution significative que ces talents ont apportée à la société roumaine les apprécient et les chérissent.


Préservation culturelle


Dans la société roumaine traditionnelle, les femmes jouaient un rôle important dans le maintien des coutumes et traditions locales, y compris religieuses. Les femmes étaient responsables de la transmission des connaissances et des pratiques culturelles aux générations futures, en particulier en ce qui concerne les fêtes religieuses et les rituels. Ils ont souvent pris en charge l'organisation et la préparation de ces événements, tels que la cuisine de plats traditionnels, la décoration de la maison et la commémoration des disparus de la famille. Les femmes ont également joué un rôle clé dans l'enseignement aux enfants des valeurs et des croyances culturelles, en veillant à ce que ces traditions soient préservées et transmises aux générations futures. Dans l'ensemble, les femmes ont contribué à préserver l'identité et le patrimoine culturels de leurs communautés.

Source: Pinterest


Nous sommes ce que nous sommes grâce à nos mères et nos grands-mères. Leur importance pour notre identité est énorme. Ils ont gardé l'unité familiale, préservé les valeurs, les ont transmises à travers les générations. L'artisanat fait partie de notre riche patrimoine et nous avons la chance de l'avoir.

90 vues0 commentaire

Comments


bottom of page